Bonne fête Gaétan - Micronouvelle de Mario Chabot

Après les trois sonneries réglementaires, la boîte vocale se met en marche.

- Hé, salut Gaétan, c’est André! Je t’appelle pour te souhaiter « bonne fête »! Tu vois, je t’appelle pas juste pour me plaindre ou pour parler de mes problèmes, je t’appelle pour te souhaiter une bonne fête, mon Gaétan! J’imagine que t’es parti fêter ça avec ta femme pis tes enfants? Profites-en, t’es chanceux d’avoir une femme pis des enfants qui t’aiment… parce que, moi, j’ai toujours pas ça. Non, j’suis encore tu-seul, méprisé par les filles pis j’trouve le temps long. Tu te rappelles de la fille du bureau dont je t’ai parlé? Ben j’y ai toujours pas parlé. De toute façon, ça va donner quoi? Ça paraît qu’elle veut rien savoir. Hier soir, je regardais La Vita e Bella, t’sé, le film drôle sur les Juifs qui meurent, en me disant que j’ai toujours voulu regarder ce film-là avec ma femme pis mes enfants, mais j’ai rien de ça… Non, le bonheur, c’est pas pour André. J’ai entendu dire que t’avais revu Chantal, la fille qui me faisait tripper au Cégep. Tu y as-tu parlé de moi? Tu y as-tu dit que je l’aime encore? Quoique j’imagine qu’elle se souvient pas de moi ou que, si elle s’en souvient, elle me méprise comme toutes les autres... Remarque, je dis pas ça pour me plaindre ou pour faire pitié, c’est juste vrai que je serai jamais heureux. J’suis tellement à bout que des fois… (BIP)

Gaétan regarde son téléphone en se demandant : « Pourquoi le temps de message est aussi long que deux minutes? »




  • Youtube
  • Blanc Icône Instagram
  • w-facebook